play_arrow
favorite
DE 20:00 à 22:00
21:01
PLURIEL Maquis 2 Redif.
20:01
PLURIEL Maquis 1 Redif.
19:58
JEVETTA STEELE Calling you
19:52
PHILIPPE CHATEL Mr Hyde
19:49
TAYLOR SWI Slut! TAYLOR SWI Slut!
19:47
UB40 Kingston town

Une belle édition 2024 de Nuits Sonores se termine !

Et voilà, Nuits Sonores 2024 est terminé !

On avait déjà évoqué le mardi et le mercredi dans un article précédent.

Le reste du festival a délivré de nombreux moments forts.

Le jeudi 9, aux Grandes locos, on a particulièrement remarqué le set raffiné de neoperro de Tomasa Del Real, et les deux gros sets de Anetha en back to back avec  Young Marco suivi de I Hate Models dans la grande halle.

Le vendredi 10, on ne voulait surtout pas rater le premier concert de Fatboy Slim à Nuits Sonores (après plus de 30 ans de carrière), dans la grande halle des Grandes Locos. Alors, oui, ce n’est pas le moment le plus ‘pointu’ du festival. C’est même souvent assez mainstream (Il va jusqu’à remixer du Talking Heads ou du Doobie Brothers que tout le monde connait). Mais il faut reconnaitre qu’il assure le show, aussi bien musicalement que visuellement via la vidéo et qu’il sait y faire lorsqu’il s’agit d’exploser un dancefloor géant. Jennifer Cardini, qui suivait est toujours aussi convaincante en dépit de pas mal d’années de carrière maintenant. On a aussi noté l’excellent DJ set de Caravel à la fois techno indus et mélodique sur la scène Galerie.

Le samedi 11, il ne fallait pas manquer Ryoji Ikeda avec son live audio et vidéo dans la grande halle. Un spectacle total, dans la suite de ce qu’on avait pu voir il y a quelques années dans le cadre d’un concert de la Biennale Musiques en Scène de Grame. L’autre grand moment dans la grande halle, le samedi, c’était le set de techno minimale impeccable de Richie Hawtin. Il fallait aussi aller voir du côté de la scène amphithéâtre où le collectif vietnamien Ran Cap Duoi proposait une sorte de post-rock. Ainsi que du côté de la scène Galerie pour les néerlandais funky de Another Taste et le highlife d’Ebo Taylor & The Family Band (même si c’était plus The Family Band qu’Ebo Taylor, celui-ci étant visiblement fatigué à 78 ans). N’oublions pas les deux heures et demie de superbe dub par Aba Shanti-I sur la scène Soundsystem (qui, à ce moment, portait particulièrement bien son nom…)

Le samedi soir, la Sucrière faisait le plein pour deux beaux back to back : RONI b2b Olympe4000 et Daniel Avery b2b U.R. Trax.

Le dimanche, on a été séduit plutôt par les petites scènes : Le mélange de funk, house, electro et disco très efficace de Bibi Seck, la house live mi-électronique mi-analogique des parisiens de GFH, le dubstep d’Ikonika.

Une belle édition pour cette première aux Grandes Locos !

Site web de Nuits Sonores : https://nuits-sonores.com/

  • Culture
  • Hervé LAURENT
  • 12/05/2024

0 commentaire
Soyez le premier à réagir !
Laissez un commentaire via le formulaire ci-dessous !

Laisser un commentaire

TÉLÉCHARGEZ NOTRE APPLICATION SUR VOTRE SMARTPHONE

Radio PLURIEL

Emportez votre radio dans votre poche partout avec vous ! Téléchargez notre application pour votre smartphone gratuitement et dès maintenant sur votre mobile Android ou iOS !