play_arrow
favorite
01:41
CHER Dj play a christmas song
01:39
KENDJI GIRAC Dernier metro
01:38
THE WEEKND Sacrifice
01:34
ETIENNE DAHO Saudade
01:31
PHILIPPE LAFONTAINE Coeur de loup
01:24
FRANCE GALL Calypso

Superbe concert de Porcupine Tree au théâtre antique de Vienne !

Ce mardi 1er août, c’était la dernière date de la saison musicale dans le théâtre antique de Vienne. Elle s’est terminée en beauté avec Porcupine Tree. (Sur le plan musical, car sur le plan de l’affluence, c’était moyen. Peut-être 3000 personnes dans un théâtre qui peut en contenir 7500. C’est une date compliquée un 1 août…)

On assimile Porcupine Tree au rock prog, car son leader Steven Wilson, qui est aussi producteur et ingénieur du son, est celui qui a remixé King Crimson, Jethro Tull et d’autres très grands noms du prog des années 70. J’ai lu que Wilson refuse cette étiquette. Et en effet, Porcupine Tree, c’est ‘plus compliqué’ que ça.  Bien sûr, on sent une forte influence du King Crimson des années 74-77, dans le son. On sent une influence du Floyd dans les passages ambient avec les nappes de synthés. On sent aussi l’héritage du prog dans la cohésion absolue du groupe : Ca joue ensemble à la milliseconde près ! Mais c’est aussi très pop : Le chant est toujours hyper mélodique. Et c’est aussi métal car quand les deux guitares commencent à jouer en rythmique pédales d’effet enfoncées, ça envoie sacrément du gros son ! (D’ailleurs, Wilson taquine les premiers rangs en notant qu’il y a beaucoup de tee-shirts à l’effigie de groupes de metal et demande si on est au Hellfest…)

En tout cas, ça fait sacrément du bien dans les trompes d’Eustache d’entendre durant deux heures un groupe qui cherche juste à faire de l’excellente musique, sans frime, sans paillettes, sans effets faciles, sans tubes.

Notons que (comme toujours avec Steven Wilson puisqu’il est ingénieur du son), le son était parfait, même impressionnant…

Il y a juste un bémol. Au bout d’une heure, le groupe fait 20 minutes de pause, avant de revenir pour une deuxième heure. On ne voit pas ce qui la justifie, car aucun d’entre eux n’a un jeu de scène style Mick Jagger, James Brown ou Iggy Pop et aucun d’entre eux n’a atteint le 3ème âge. Cette pause casse le rythme du concert. C’est dommage...

En dehors de ce bémol, c’était vraiment un grand concert parfait !

Site web d’Eldorado : https://www.eldorado.fr/

  • Culture
  • Hervé LAURENT
  • 02/08/2023

0 commentaire
Soyez le premier à réagir !
Laissez un commentaire via le formulaire ci-dessous !

Laisser un commentaire

TÉLÉCHARGEZ NOTRE APPLICATION SUR VOTRE SMARTPHONE

Radio PLURIEL

Emportez votre radio dans votre poche partout avec vous ! Téléchargez notre application pour votre smartphone gratuitement et dès maintenant sur votre mobile Android ou iOS !