play_arrow
favorite
03:12
JAX JONES i miss u
03:09
Jung Kook Seven
03:07
MUSE Compliance
03:00
VERONIQUE JANNOT Aviateur
02:57
AMII STEWART Knock on wood
02:51
BEATRIZ LUENGO Hit lerele

Belle nuit du blues à Jazz à Vienne avec Joe Louis Walker et Joe Bonamassa !

Ce lundi 10 juillet, c’était la nuit du blues à Jazz à Vienne ! Du blues très électrique par une nuit chaude !

Joe Louis Walker ouvrait à 20 h 30. Il a aujourd’hui 73 ans (il est apparu dans les années 80, en même temps qu’un Robert Cray par exemple), arbore un look à la Buddy Guy avec sa casquette blanche à l’envers. C’est un blues aussi très soul et très rock. Rien de flamboyant, mais un concert de bonne facture.

Joe Bonamassa joue un blues très rock, très électrique. Curieusement, son son et son phrasé nous paraissent plus anglais qu’américains : On pense à un Gary Moore par exemple (pour lequel il a d’ailleurs ouvert) ou à la première période de Clapton (qu’il admire), même si c’est auprès de Danny Gatton qu’il s’est initialement formé.

Energique et électrique, passant par tous les tempos, des plus rapides aux plus lents durant 1 h 30, le show se termine par une longue reprise du ‘Just Got Paid’ de ZZ Top (dans une version plus proche de l’originale de ZZ Top que de celle de Rapeman évidemment…), à l’intérieur duquel il insère une partie instrumentale du ‘Dazed and Confused’ de Led Zeppelin (y compris le passage avec le thérémine), confirmant ainsi que ses influences se situent bien dans les 70’s et portant ainsi l’estocade finale.

Au Club jouait un groupe qu’on a vu à Cybèle à 19 h : The Stephen Hull Experience. On ne sait pas d’où Stephen Hull est originaire aux Etats-Unis, mais c’est sur les scènes de club de Chicago qu’il s’est fait identifier comme l’un des plus prometteurs de la nouvelle génération de bluesmen américains. Néanmoins, on trouve que son blues sonne plutôt texan. On pense à un Chris Duarte par exemple, aussi bien au niveau du son que du phrasé, et son harmoniciste Andrew Alli, originaire de Virginie, donne même parfois une couleur assez Fabulous Thunderbirds à la chose…    Pas aussi révolutionnaire que l’autre Expérience, celle d’Hendrix, mais il y a des racines et du feeling. De la musique vraie.

Site web de Jazz à Vienne :  https://www.jazzavienne.com/  

  • Culture
  • Hervé LAURENT
  • 11/07/2023

0 commentaire
Soyez le premier à réagir !
Laissez un commentaire via le formulaire ci-dessous !

Laisser un commentaire

TÉLÉCHARGEZ NOTRE APPLICATION SUR VOTRE SMARTPHONE

Radio PLURIEL

Emportez votre radio dans votre poche partout avec vous ! Téléchargez notre application pour votre smartphone gratuitement et dès maintenant sur votre mobile Android ou iOS !