play_arrow
favorite
16:23
FRANCIS CABREL Te ressembler
16:20
PLURIEL ONLYMOOV
16:18
MADONNA Express yourself
16:11
NILDA FERNANDEZ Madrid Madrid
16:09
GRINGE Du Plomb
16:06
CARLA BRUNI Quelque chose

Une semaine très intense à la Biennale de la Danse !

Cette semaine, la Biennale battait vraiment son plein avec de nombreuses propositions dans différents lieux.

La pièce ‘Ink’ de Dimitris Papaioannou a quelque chose de délicieusement malsain avec ces deux corps qui s’affrontent dans un décor sombre…. Et particulièrement aquatique.

La pièce ‘Grand Jeté’ de Silvia Gribaudi au Radiant propose tout autre chose, puisque là, on est plutôt sur le registre de l’espièglerie qui fait rire, et sur la sollicitation du public, qui lui, aussi, doit en quelque sorte tenter son Grand Jeté. Pas inoubliable, mais on passe une bonne soirée.

La jeune Mélissa Guex faisait deux spectacles assez courts, en duo avec un batteur, plutôt performatifs, sur l’esplanade des Subsistances. On en a déjà parlé dans un précédent article, avec une interview de Mélissa Guex.

La pièce ‘Age of content’ de (LA) Horde et du Ballet National de Marseille, à la Maison de la Danse, emprunte à la fois au monde virtuel d’Internet, aux jeux vidéo, aux films d’action, aux comédies musicales, pour 1 h 15 de spectacle sans temps mort…

Catherine Gaudet et ses cinq danseurs qui bougent en cadence sur de la musique minimale, au Théâtre de la Croix-Rousse séduisent par la dynamique ininterrompue du spectacle.

On peut dire d’ailleurs la même chose de la pièce ‘Fêu’ de Fouad Boussouf au Toboggan, à Décines. Même plus, encore. L’énergie dégagée, le rythme imprimé et l’inventivité constante par ses 11 danseuses en cercle justifient la standing ovation finale.

‘Dehors est blanc’ de Tumbleweed, aux Subsistances, est un spectacle avec trois corps en lévitation, par des cordes. C’est une sorte d’éloge de la lenteur, du micromouvement, et de l’équilibre, dans lequel le spectateur doit faire l’effort de rester vraiment très concentré sur le spectacle pour bien y ‘rentrer’.

‘Nuit’ par le Collectif Petit Travers, à l’Atrium de Tassin est d’un accès beaucoup plus facile et familial puisqu’il est basé sur du jonglage. Les enfants y rient beaucoup.

On n’a pas encore eu le communiqué final de la Biennale, mais on peut d’ores et déjà dire que c’est une belle édition qui s’achève, avec un gros succès public !

Site web de la Biennale de la Danse : https://www.labiennaledelyon.com/

 

  • Culture
  • Hervé LAURENT
  • 01/10/2023

0 commentaire
Soyez le premier à réagir !
Laissez un commentaire via le formulaire ci-dessous !

Laisser un commentaire

TÉLÉCHARGEZ NOTRE APPLICATION SUR VOTRE SMARTPHONE

Radio PLURIEL

Emportez votre radio dans votre poche partout avec vous ! Téléchargez notre application pour votre smartphone gratuitement et dès maintenant sur votre mobile Android ou iOS !