play_arrow
favorite
15:30
MARC LAVOINE Bascule avec moi
15:24
CALOGERO C'etait mieux apres
15:20
INDILA Derniere danse
15:15
LES RITA MITSOUKO C'est comme ca
15:10
FLORENT PAGNY /... Et un jour une femme
15:08
SOUND OF LEGEND Dream On

Très belle édition 2023 de Nuits Sonores !

C’est une très belle édition de Nuits Sonores qui s’achève ce dimanche 21 mai !

Il y a une telle masse de propositions, payantes ou gratuites, sur une telle fourchette horaire (de 16 h à 5 h) qu’il est évidemment impossible de tout voir. Chacun vit donc ‘ses’ Nuits Sonores, nécessairement partielles et partiales.

Pour ce qui nous concerne, du mercredi, on retiendra le beau set de Ceyda Yagiz sur l’Esplanade de la Sucrière et le gros show de Moderat à Fagor-Brandt (même tout n’était pas parfait au niveau du son : Certaines fréquences résonnaient sacrément avec la structure du bâtiment !).  C’est aussi le mercredi qu’on a vu Darkside aux Subsistances : très bonne musique (une sorte de rock prog electro contemporain !), très beau light-show, mais là aussi sonorisation compliquée (pas mal de résonnances...)

Le jeudi, gros set electro hip-hop de Lazuli à la Sucrière ! On a bien accroché aussi sur le set queer de Kirara et le breakbeat/trance du duo Hyas et Mimi. Tous des artistes lyonnais ! Le soir, à Fagor-Brandt, on a assisté à un superbe concert des musiciens de Joujouka. Le public présent a été visiblement étonné lors de leur arrivée sur scène. (8 musiciens marocains avec instruments et tenues traditionnelles, évidemment, ça tranchait par rapport au reste de la programmation…). Passé ce moment de surprise, le public est totalement rentré dans ‘le truc’… Ensuite, on revenait à des choses plus electro avec un gros set puissant et inventif de Seth Troxler b2b DJ Tennis.

Le vendredi, On a vraiment apprécié la scène du Sucre, avec Guiss Guiss Bou Bess qui combine musiques d’Afrique de l’Ouest et electro, puis la Tanzanienne Mim Suleyman et la keyniane MC Yalla accompagnée par le français Debmaster. Trois superbes concerts de suite ! A Fagor-Brandt, le soir, on est arrivé pour le beau set de VRIL et Rødhåd, au confluent de l’électronica, l’ambiant, le dub, la house… Bien plus à écouter qu’à danser. Ensuite on changeait complètement de style avec Marcel Dettmann et sa techno allemande aux sons indus qui ‘explose’ le dancefloor.

Samedi, c’est surtout le superbe passage d’Adrian Sherwood et son dub anglais qu’on a apprécié, sur l’Esplanade de la Sucrière. Le soir, à Fagor, une belle diversité nous attendait : Plutôt house avec Marina Trench b2b Barbara Boeing, electro pop avec Charlotte Adigéry & Boris Pupul, et au confluent de la techno, de la house et du disco avec The Blessed Madonna .

Dimanche ? Concert spécial avec Sarah McCoy et Chilly Gonzales à l’Auditorium. La salle était ‘blindée’. Des chaises avaient même été ajoutées en bas. Gonzales, toujours virtuose et caustique, capable de passer en quelques secondes du style Michel Berger au style Frantz Liszt, en passant par les styles Nick Cave, Brahms ou Satie, a fait un carton plein. Standing ovation, public qui suit à 100 %, deux rappels …

Lors du Closing Day final de ce dimanche soir, on a pu apprécier la house efficace de l’australien Mall Grab, à la Sucrière, le mix très dancefloor de Pablo Valentino et le b2b entre The Blessed Madonna et Haai.

Une très belle édition 20ème édition !

Site web de Nuits Sonores : https://nuits-sonores.com/

  • Culture
  • Hervé LAURENT
  • 21/05/2023

0 commentaire
Soyez le premier à réagir !
Laissez un commentaire via le formulaire ci-dessous !

Laisser un commentaire

TÉLÉCHARGEZ NOTRE APPLICATION SUR VOTRE SMARTPHONE

Radio PLURIEL

Emportez votre radio dans votre poche partout avec vous ! Téléchargez notre application pour votre smartphone gratuitement et dès maintenant sur votre mobile Android ou iOS !