La représentation du mardi 11 juin a malheureusement été annulée à cause de la pluie. Nous avons donc fait le bon choix en choisissant celle du lundi 10 : L’atmosphère était très humide, mais il ne pleuvait plus. Les musiciens ont dû toutefois jouer derrière la scène et non dans la fosse, et il nous a été signalé qu’en raison de l’humidité qui modifiait les conditions de glisse, le spectacle serait légèrement modifié.

On avait déjà vu Yoann Bourgeois, à la dernière Biennale de la Danse, dans l’ancien Musée Guimet, avec son spectacle ‘Histoires naturelles, 24 tentatives d’approche d’un point de suspension’, qui, déjà, testait les limites de la gravité et des points d’équilibre.

Yoann Bourgeois va plus loin encore dans cette démarche avec ‘Requiem Mozart’ avec une grande rampe de 8 mètres et un grand plateau tournant sur lesquels huit danseurs composent un ballet avec la gravité lors des chutes sur la grande rampe et avec la force centrifuge sur le plateau, tout cela sur des extraits d’un requiem de Mozart en complicité avec Laurence Equilbey.

Et le résultat est convaincant !

Site web des Nuits de Fourvière : https://www.nuitsdefourviere.com/

Pin It on Pinterest

Share This