Surprise à l’arrivée sur le site des Nuits ce mercredi : C’est Thomas Dutronc qui joue en première partie ! Pourtant, une lecture attentive du document programme des Nuits laissait quand même bien penser qu’il était la tête d’affiche. Sur le site web du festival, pour cette date, c’est bien lui qui est en photo et non Cœur de Pirate …

 

Contrainte de planning ? Ou maintenant c’est Cœur de Pirate qui fait venir plus de public que lui ? Peut-être plutôt la deuxième réponse …

 

En tout cas, Thomas Dutronc nous a proposé un show dans le style habituel sur le plan visuel, mais différent sur le plan musical. Certes, il y a du jazz manouche. On a même Rocky Gresset à la guitare ! Excusez du peu … Mais aussi pas mal de morceaux plus swing que véritablement manouches, avec un swing plus ‘classieux’ et raffiné que brut. Et aussi, des morceaux qui évoquent Dutronc … père, avec ce coté à la fois yé-yé et dandy indolent ….

 

C’est peut-être dans une certaine mesure cette diversité qui déroute un peu son public en rendant son image moins lisible, mais finalement, son concert n’en était que musicalement plus riche et encore meilleur que d’habitude !

 

Cœur de Pirate nous a ensuite proposé un concert ‘variété/pop’. Pro sur la forme .. Et qui n’était pas sans rappeler Niagara … Je peux me tromper car certains artistes ont parfois des capacités à se métamorphoser qu’on ne soupçonne pas (Rappelons-nous Vanessa Paradis après son ‘Joe le Taxi’ par exemple, ou Olivia Ruiz après un télé-crochet de ‘triste’ mémoire sur le plan qualitatif…). Mais j’ai quand même l’impression que comme dans le cas de Niagara, dans dix ans, nostalgie mise à part, mais sur un plan purement artistique, il n’en restera pas grand-chose…

 

Mais les Nuits de Fourvière 2016 ont encore du solide et durable à nous proposer avec Lockwood et Waro. Et …. allez découvrir Celso Pina !

 

Site web des Nuits de Fourvière : http://www.nuitsdefourviere.com/

Pin It on Pinterest

Share This