Etonnant concert ce samedi 24 au Kao avec le groupe britannique The Hunna…. Les ‘rangs’ étaient plutôt clairsemés : Quelques dizaines de spectateurs tout au plus…

 

Mais quelques dizaines de jeunes fans agglutinés en bas de la scène (dont beaucoup de filles…), connaissant manifestement par cœur tous les morceaux de The Hunna, répondant au quart de tour à toutes les sollicitations du leader du groupe ; Bref, une sorte de Hunnamania en modèle réduit. En tout cas pour l’instant …

 

Car ce groupe pourrait bien élargir très rapidement son public. En effet, bien que son public soit jeune et très féminin, The Hunna n’a rien d’un groupe pour midinettes. On est à mi-chemin entre Nirvana et Green Day. Le chanteur guitariste a d’ailleurs un look à la Kurt Cobain, ou à la Daniel Johns de Silverchair qui avait d’ailleurs le même public, mais il y a plus de vingt ans (On se souvient d’un concert au Globe…). Et leurs morceaux sont bien torchés. C’est de la bonne pop.

 

Ils ont dit qu’ils reviendront en 2018 après la sortie de leur second album. Il pourrait bien y avoir beaucoup plus de monde cette fois-là…

 

 

 

 

 

 

 

La première partie était assurée par Coasts, un autre groupe d’indie-pop britannique. Belle écriture, mais peut-être un peu trop ‘propret’ et ‘léché’…On peut penser à ce que produisait Deacon Blue dans les années 80’s par exemple.

 

 

 

 

 

 

 

Site web du Ninkasi : http://www.ninkasi.fr/

Pin It on Pinterest

Share This