Une belle journée que ce jeudi 4 juillet à Jazz à Vienne !

Première élément : Une météo parfaite. Un ciel totalement dégagé, 33 degrés dans l’après-midi, 24 le soir. Parfait !

Deuxième élément : Canicule et ‘déluge’ étant finis, l’affluence du public augmente nettement. Cybèle a retrouvé sa fréquentation des grands jours, entre autres pour les lyonnais de Supergombo.

La conférence avec Snarky Puppy animée par Ashley Kahn à 18 h au théâtre a connu une affluence bien plus grande que les précédentes. Le public n’aura pas été déçu, Snarky Puppy ayant expliqué ses processus de jams, d’impros et d’écriture, démonstrations de type show-case à l’appui. Un grand moment qui s’est terminé par une standing ovation.

Au théâtre antique, un public plus nombreux aussi se pressait pour cette soirée New Generation. Et d’ailleurs, un public largement jeune ! Dans la fosse debout, il n’y avait quasiment que des 20 à 30 ans. Il y a de cela quelques années en arrière, on ne voyait pas ça. Le jazz redevient une musique touchant la jeunesse et Jazz à Vienne conquiert un nouveau public avec une programmation rajeunie ! Le groupe londonien Kokoroko nous a enchanté avec un set au croisement du funk américain, de l’afro-beat nigerian, des musiques caribéennes, du highlife du Ghana, tout cela bien cuivré et bien groovy. On les reverra à Lyon en octobre avec plaisir !

Superbe set de Snarky Puppy, au croisement du funk, du groove et du jazz-rock. Puissant, soudé, inventif, le groupe a emporté le public avec une prestation pleine et énergique. Solide et convaincant !

Les munichois de Fazer jouaient au Jazzmix. Avec un seul batteur, le second étant souffrant. On est ressorti du théâtre avec un sentiment mitigé. Certes, ce groupe ne manque pas de qualités, mais on flirte quand même un peu trop à notre goût avec le jazz easy-listening…

Pour écouter la conférence avec Snarky Puppy animée par Asley Kahn au théâtre de Vienne, cliquer sur :

Site web de Jazz à Vienne : https://www.jazzavienne.com/

Pin It on Pinterest

Share This