Neil Hannon et son groupe Divine Comedy sont presque des ‘habitués’ des Nuits de Fourvière. On les avait vus le 14 juillet 2014 en première partie de Burt Bacharach. Et en 2012, Hannon avait joué solo dans l’Odéon.

 

Cette fois, c’était au Radiant ! Pour un superbe concert !

 

Hannon arrive…. habillé en Bonaparte (ou en général anglais de l’Empire ?).. La musique n’a pourtant rien de néo-classique ! C’est une belle pop luxuriante avec de magnifiques arrangements, une pop toute en délicatesse.

 

Il revient plus tard en gentleman avec parapluie et chapeau melon. Pour autant, on n’est pas dans une pop british style Manchester ou Liverpool, mais dans une pop intégrant des influences telles que celles de Burt Bacharach ou Randy Newman ou des influences d’Europe continentale (On pense même au Ferré de ‘C’est Extra !’ par exemple…).

 

On a eu presque deux heures de pop parfaite, avec un son qui ne l’était pas moins, avec un groupe parfait…. Classieux !

 

La première partie était assurée par Lisa O’Neill, qui, renseignements pris, s’avère être la moitié de Sing Sing, un duo anglais qui officiait de 1997 à 2007. Folk, minimal… et humoristique entre les morceaux !

 

Site web du Radiant : http://radiant-bellevue.fr/

Pin It on Pinterest

Share This