En dépit de la ‘concurrence’ de Nuits Sonores, l’Epicerie Moderne était bien remplie pour ce concert de Shellac.

Shellac, c’est ce groupe de noise minimaliste avec Steve Albini, Bob Weston et Todd Trainer que des centaines, peut être des milliers de groupes de noise essaient d’imiter mais sans jamais y parvenir. Shellac a un son unique, le plus beau son noisy et crasseux qu’on trouve dans tout le rock indé, et crée des atmosphères souvent lourdes avec l’absence de mélodies, avec les tempos lents et les rythmes lancinants, mais aussi la basse tendue et les riffs tranchants comme des lames de rasoir de la guitare d’Albini.

On est dans un esprit 100 % DIY, les musiciens installant et rangeant leur matériel eux-mêmes, n’ayant aucune tenue de scène, étant éclairés exclusivement par des lumières blanches, ne faisant jamais de rappels.

Ce concert était tout en tension, une tension presque jamais relâchée : Juste un changement de corde et un petit speech d’Albini venant la suspendre.

On a eu des morceaux de tous les albums du groupe ainsi que deux morceaux que nous n’avons pas identifiés. Des sites web disent que le groupe aurait déjà enregistré 10 morceaux pour un nouvel album. Il est probable que ces deux morceaux en fassent partie et si tel est bien le cas, le nouveau Shellac s’annonce sous les meilleurs auspices !

Steve Albini est bien un personnage majeur dans l’histoire du rock puisqu’il a produit et enregistré un nombre incalculable de groupes (on parle de plus de 1000) et non des moindres (Nirvana, Pixies, PJ Harvey…) et que dans son parcours de musicien de presque 40 ans avec Big Black, Rapeman, et maintenant Shellac, il n’y absolument rien à jeter !

La classe !

La première partie était assurée par Love in an Elevator, que nous n’avons pas vu, Nuits Sonores avant et après ce concert de Shellac imposant une gestion du temps en ‘flux tendus’…..

Site web de l’Epicerie Moderne : http://www.epiceriemoderne.com/

Pin It on Pinterest

Share This