Ce vendredi 30 juillet, c’était la dernière soirée des Nuits de Fourvière 2021. Et elle fut de toute beauté !

Les Ecossais de Mogwaï ont délivré un concert de post-rock puissant avec un travail impressionnant sur la texture des sons. Les trois guitares passent du son rock lo-fi à un son sursaturé et abrasif post-hardcore. Un clavier apporte une touche electro. Les montées en puissance sont fortes, avec beaucoup de distorsion et de sustain. La section rythmique basse/batterie parvient à être à la fois souple et énorme. Une alternance de passages calmes et de déluges sonores rythme et cadence le concert jusqu’à la salve finale lors du rappel. Et chez Mogwaï, pas de glamour, pas de light-show qui ‘en jette’, pas de jeu de scène… Mogwaï, c’est de la musique, et seulement de la musique.  La classe !

 

 

En première partie, Brama dont la composition est inhabituelle pour un groupe de rock puisqu’il y a une vielle à roue, a produit un concert vraiment convaincant à la fois heavy et psyché.

 

 

Site web des Nuits de Fourvière : https://www.nuitsdefourviere.com/

Pin It on Pinterest

Share This