Les rangs du public étaient vraiment clairsemés ce samedi au Périscope…. Mais d’une part, Ava Mendoza est peu connue en France, d’autre part, on entamait des vacances universitaires… Donc la date était difficile.

 

Et pourtant ! Quel excellent concert !

 

On était vraiment au croisement du rock noisy à la Sonic Youth (son saturé, distorsion, dissonances…) et du free jazz (long passages instrumentaux, impros… et à nouveau dissonances..) avec un zeste de métal (technique du tapping à la guitare, son métallique…). Ava Mendoza est installée à Brooklyn et le groupe est en effet très new-yorkais puisque même s’il n’est un copier / coller d’aucun autre, on peut penser à Sonic Youth, à la no-wave, à Marc Ribot, ou à des Lounge Lizards qui auraient remplacé les cuivres par la guitare….

 

 

 

 

 

 

 

Site web du Périscope : http://periscope-lyon.com/

 

Pin It on Pinterest

Share This