C’était le premier concert de Sunn O))) à Lyon.

 

Le terme concert est d’ailleurs insuffisant pour qualifier la prestation du groupe. On est aussi dans le domaine de la performance, de l’improvisation, de l’expérience sensorielle…

 

Des musiciens vêtus de longues capes à capuches jouent au milieu d’un halo de lumière se propageant à travers d’épais fumigènes et devant un mur d’amplis en démi-cercle. Le son est énorme, abrasif, granuleux, bourdonnant, bourré de larsen et de sustain, et les morceaux constitués de longues nappes de son qui s’entrecroisent, se complètent, se succèdent, créant ainsi une atmosphère lourde, puissante, tendue avec quelque chose de mystique. Il n’y a pas coupure entre les morceaux, créant ainsi un sentiment de longue transe heavy.

 

Comme si une version ralentie et instrumentale de Black Sabbath rencontrait Earth et Mono….

 

Pour écouter une interview de Greg Anderson, de Sunn O))), réalisée avant le concert, cliquer sur :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Golem Mécanique assurait la première partie : Une jeune femme seule devant des machines, avec un éclairage minimum de la scène, et une drone music synthétique. Un choix judicieux pour ouvrir avant le déluge sonore de drone music analogique de Sunn O))).

 

 

 

 

 

 

 

 

Site web de l’Epicerie Moderne : http://www.epiceriemoderne.com/

Pin It on Pinterest

Share This