C’est une soirée pop folk que nous proposaient les Nuits de Fourvière ce soir.

Le groupe Israélien Lola Marsh a produit une superbe première partie, avec des compositions ciselées et des arrangements parfaits. Quel dommage qu’ils ne disposait que d’une demi-heure. D’autant plus que spectacle commençait à 21 h 30. Pourquoi ne pas commencer à 21 h et leur donner une heure ? Peut-être y a-t-il des raisons contractuelles que nous ne connaissons pas… Mais il est clair qu’on en aurait volontiers ‘repris’ pour une autre demi-heure…

Bien qu’elle soit lyonnaise, c’était la première fois qu’on voyait Pomme en concert. Et bien, on n’a pas vu passer le temps. Elles ne sont que trois sur scène, donc les arrangements sont forcément sobres. Mais chacune est multi-instrumentiste, ce qui permet de varier les sons, les atmosphères, les textures, et d’égrainer ainsi des chansons pop-folk sans ennui ou sentiment de ‘déjà entendu’ durant tout le concert.  Ajoutons à ça le fait que Pomme s’adresse au public d’une façon à la fois simple et humoristique… et vous obtenez une standing ovation finale !

Demain, mercredi 28 juillet, Pomme joue à nouveau, mais cette fois avec November Ultra en première partie.

Ensuite, les Nuits 2021 seront dans la toute dernière ligne droite puisqu’il ne restera que Suzane et Tracy de Sa jeudi 29 et Mogwaï et Brama le vendredi 30. Le concert final avec Mogwaï pourrait bien être énorme ….

Site web des Nuits de Fourvière : https://www.nuitsdefourviere.com/

Pin It on Pinterest

Share This