Cette soirée pop, ce dimanche 28 au soir aux Nuits de Fourvière, affichait complet. Cela n’a rien d’étonnant, Clara Luciani était la valeur sûre de la nouvelle génération pop française (avec Jeanne Added qui était au même endroit il y a quelques jours).

Son show a énormément gagné en maîtrise et en maturité par rapport à ce qu’on avait pu voir au festival des Nouvelles Voix, à Villefranche, en 2019. C’est beaucoup plus en place, elle est beaucoup plus à l’aide avec le public, les différentes phases du concert s’enchaînent mieux… Les deux ans de tournées qu’elle évoque au début du concert ont considérablement enrichi la chose.. Et c’est tant mieux pour les festivaliers !

Avant Clara Luciani, les Innocents ont joué durant plus d’une heure leur pop très anglo-saxonne et mélodique, avec un panaché de morceaux anciens et de morceaux du dernier album.

La surprise du jour venait de Tiny Ruins qui ouvrait la soirée. C’est un groupe  (largement féminin) néo-zélandais, dont la leadeuse Hollie Fullbrook est née en Angleterre, et qui produit une belle pop-folk qui peut évoquer Alela Diane, Marie Sioux, Marissa Nadler …  Ils ont déjà ouvert pour Fleet Foxes, Calexico ou Beach House.  A suivre de près !

Site web des Nuits de Fourvière : https://www.nuitsdefourviere.com/

Pin It on Pinterest

Share This