Ce dimanche 24 février, SLH Productions, en partenariat avec Garmonbozia inc., nous proposait une longue soirée (de 18 h 30 à minuit !) de Pagan Metal au Tranbordeur, avec quatre groupes qui tournent ensemble en co-plateau.

 

Le concert affichait complet ! Il est vrai que quatre groupes de styles proches, ça créé une synergie qui mobilise les aficionados du genre. Et il y en avait ! On voyait même des hommes venus en kilt (avec une température négative dehors, il faut avoir la ‘foi’…), de très longs cheveux, de long manteaux, des grosses bottes, des cornes à bière, bref un certain nombre de looks bien viking.

 

 

 

 

 

 

 

 

On commençait avec Trollfest, des norvégiens au look délirant et déluré (grossiers maquillages, ballons gonflables sur la tête…) qui mélange métal, ska, tango et même valse dans un style tout à l’énergie, et avec une bonne dose d’humour. Sympathique …. Mais ça ne ferait pas le plat de résistance de la soirée !

 

 

 

 

 

 

 

Les choses sérieuses commencent avec les hollandais de Heidevolk. On les avait vus au Sylak en août dernier. Cette fois, leur concert était plus long, ce qui leur a permis de passer par plus d’atmosphères. Par exemple par un chant païen en chorale avec juste une batterie martiale… Ou encore des morceaux plus mélodiques. Mais aussi de beaux riffs de guitares, une belle cohésion et beaucoup d’énergie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour écouter une interview de Heidevolk réalisée avant leur concert, cliquer sur :

 

 

Les russes d’Arkona suivent avec vraiment un gros son, beaucoup d’électricité et une grosse cohésion. Mais en même temps, une écriture et des compos souvent clairement influencés par le folklore russe traditionnel.

 

 

 

 

 

Korpiklaani terminait avec guitares électriques, mais aussi accordéon, violon, et un impressionnant light-show !

 

 

 

 

 

 

 

Facebook de SLH Productions : https://fr-fr.facebook.com/slhproductions/

 

Site web du Transbordeur : http://www.transbordeur.fr/

Pin It on Pinterest

Share This