C’est un beau concert de musique gnawa que l’Opéra de Lyon nous proposait ce samedi 2 novembre. Et pas n’importe quel groupe de musique gnawa, mais le premier groupe intégralement féminin de l’histoire de cette musique, avec les sœurs Hamzaoui, formées par leur père qui est un des grands maîtres du genre.

 

Avec une instrumentation très sobre (un guembri, trois qraqebs et 4 voix…), elles produisent une musique à la fois traditionnelle et actuelle (le guembri est amplifié), avec de superbes harmonies vocales et des rythmes qui pulsent et swinguent tout en souplesse, un peu comme le fait le blues touareg, mais avec des rythmes différents.

 

Beau concert !

 

 

Pour écouter une interview d’Aïcha Hamzaoui réalisée après le concert, cliquer sur :

 

 

Opéra Underground sur le site de l’Opéra de Lyon : https://www.opera-lyon.com/fr/programmation/opera-underground

Pin It on Pinterest

Share This