C’est une soirée blues que le Ninkasi nous proposait au Kao ce dimanche 4. Avec un horaire du dimanche puisque le concert commençait dès 18 h 30 et se terminait à 21 h 30.

 

Le public était dense. On ne sait pas si le Kao affichait complet, mais il y avait beaucoup de monde. Et, il faut bien le dire, le public n’était pas le public jeune habituel du Kao, mais un public nettement plus âgé, ce qui n’a rien d’étonnant lorsque la tête d’affiche de la soirée est un bluesman de 66 ans qui a sorti son premier album en 1972

 

Mais le concert était bon ! Bien sûr, rien de novateur dans cette musique ! Le blues-rock est né dans la seconde moitié des années 60… Mais de bonnes compos et du feeling. Robben Ford a le son des premières années de Steve Ray Vaughan lorsqu’il joue en rythmique, et en soliste il a un phrasé très léger et fluide, dans la tradition californienne.

 

 

 

 

Logar (qu’on a vu au Foreztival en août dernier) assurait la première partie.

 

 

Site web du Ninkasi : http://www.ninkasi.fr/

Pin It on Pinterest

Share This