C’est parti pour la première édition du festival Messe de Minuit qui se veut clairement être un festival rock. Et en particulier de rock à guitares !

Et de la guitare électrique, il y en avait pour ce premier soir !

Tout d’abord avec Night Beats, venu du Texas. Un trio psyché garage avec de la distorsion, du fuzz, du sustain, du larsen… On pense aux Black Angels (le dernier album de Night Beats a été produit par Dan Auerbach..), mais surtout au 13 th Floor Elevator et à Roky Erikson récemment décédé… Un excellent début de festival !

 

 

Pour écouter une interview de Danny Lee Blackwell, leader de Night Beats, réalisée après le concert, cliquer sur :

Pour Last Train, ce concert (qui affichait complet) était à la fois l’ouverture du festival que leur structure Cold Fame organise, leur concert d’après résidence à l’Epicerie et leur concert lyonnais de sortie de second album.

Impressionnant concert ! Très rock, très électrique, mais avec de vrais compositions, qui s’enchaînent parfaitement, une présence scénique, un jeu de scène dynamique mais qui n’en fait pas trop… On pense aux meilleures périodes de Noir Désir ! Je ne vois pas quel autre groupe lyonnais, et même français, peut aujourd’hui ‘sortir’ ce concert là…….. Ceux là sont en route pour le sommet du rock français.

 

 

Pour écouter une interview de Last Train réalisée à leur sortie de résidence de l’Epicerie Moderne, cliquer sur :

 

 

Site web de l’Epicerie Moderne : http://www.epiceriemoderne.com/

Site web du Festival Messe de Minuit : https://messedeminuit.fr/

Pin It on Pinterest

Share This