Le concert affichait complet.

 

On peut dire que c’était une soirée de musiques minimales et répétitives, même si c’était dans des styles bien différents pour chaque groupe.

 

Les suissesses de Massicot ont d’abord proposé un rock noisy et dissonnant, pouvant rappeler la première période de Sonic Youth, mais en version beaucoup plus répétitive. Et par moment presque math-rock.

 

 

 

 

 

 

 

Le duo Sleaford Mods est aussi très répétitif, mais avec un laptop et des boucles aux sons beaucoup plus électro. Sur cette musique à la fois minimale et pulsatile, le chanteur éructe ses textes mi-chantés mi parlés. Ca semble être un croisement entre Suicide et Sham 69. Comme si Jimmy Pursey avait rejoint Martin Rev….

 

 

 

 

 

 

 

Site web de l’Epicerie Moderne : http://www.epiceriemoderne.com/

 

Pin It on Pinterest

Share This