C’est à une soirée bien rock’n’rollienne que nous conviait le Ninkasi ce jeudi 7 novembre.

 

Thomas Mascaro ouvrait dès 19 h 30 (Mais on n’a pas pu le voir, on faisait les interviews à ce moment-là…).

 

Jon Spencer venait pour la première fois à Lyon avec ses Hitmakers, dans lesquels on note d’ailleurs la présence de Bob Bert à la batterie (Sonic Youth, Chrome Cranks…). On retrouve bien le Jon Spencer du Blues Explosion et de Heavy Trash, avec le même charisme de crooner rock’n’rollien, mais avec un plus gros son de guitare. C’est toujours du rock’n’roll garage classieux, avec les morceaux quasiment enchainés afin de ne jamais relâcher la pression.

 

 

Les Fleshtones sonnent un peu plus vintage et psyché, avec des morceaux par moment clairement néo 60’s, dont d’ailleurs une reprise du ‘Child of The Moon’ des Stones (la face B du 45 tours ‘Jumping Jack Flash’ en 68….). Invitation du public à danser, à tourner, descente dans la fosse, harangue du public, Peter Zaremba fait le show. Pas novateur, mais …. In the fine tradition !

 

 

Pour écouter une interview de Jon Spencer réalisée avant le concert, cliquer sur :

 

 

Pour écouter une interview de Peter Zaremba, avec des interventions de Jorge, de Los Mescarelos, réalisée avant le concert, cliquer sur :

 

 

Site web du Ninkasi : https://www.ninkasi.fr/

Pin It on Pinterest

Share This