Il leur aura fallu sept ans d’existence et deux albums avant de venir dans notre Métropole ! Ils étaient manifestement très attendus puisque le concert affichait complet depuis plusieurs semaines.

 

Et c’est vrai qu’Idles donne un véritable espoir de renaissance du rock anglais. Ils réussissent le tour de force de synthétiser quatre décennies de rock punk, post-punk et noisy. Lorsque le chanteur éructe dans micro avec sa voix éraillée et puissante, on pense à la ‘grande gueule’ de Jimmy Pursey et de son Sham 69, on pense à Wattie Buncan de The Exploited, on pense à David Yow dans The Jesus Lizard. Les guitares évoquent aussi bien le post-punk comme Bauhaus que la noise de Chicago (The Jesus Lizard à nouveau) ou son pendant anglais (McLusky..). Certains morceaux sont des hymnes punk à la Sex Pistols. On pense aussi à Killing Joke et même aux Dead Kennedys…

 

Bref, Idles, c’est un condensé de rock noisy indé qui a la grande classe !

 

 

 

 

 

 

 

Pour écouter une interview de Idles réalisée avant le concert, cliquer sur :

 

 

Le duo John, en première partie, a aussi envoyé du gros son bien brut….

 

 

 

 

 

 

 

Site web de l’Epicerie Moderne : http://www.epiceriemoderne.com/

Pin It on Pinterest

Share This