Pour le premier jour de la Biennale 2018, ce sont deux spectacles qui étaient proposés : La nouvelle création de Maguy Marin au Petit Théatre du TNP et ’31 rue Vanderbranden’ de Peeping Tom par le Ballet de l’Opéra de Lyon en recréation.

 

Recréation, car il s’agit d’une version modifiée du ’32 rue Vanderbranden’ du duo de chorégraphes basés à Bruxelles Peeping Tom.

 

 

 

Dans deux mobiles-homes qui semblent installés dans un grand Nord enneigé où souffle le blizzard, et où le passage ‘d’étrangers’ y ravivent des peurs, des désirs, les huis clos familiaux  peuvent y être violents et malsains.

 

C’est la comédie des peurs humaines irrationnelles qui y est jouée, et dans le contexte actuel, cette recréation, à mi-chemin entre le théâtre et la danse prend un sens et une actualité particulière. Comédie, qui, bien qu’assez sombre… déclenche aussi parfois l’hilarité.

 

Recommandé pour sa bonne dose d’humour noir !

 

Site web de la Biennale de la Danse :  https://www.biennaledeladanse.com/

 

Site web de l’Opéra de Lyon : https://www.opera-lyon.com/

Pin It on Pinterest

Share This