Et voilà ! Ce samedi 30, c’était la dernière soirée de A Vaulx Jazz 2019. Il faudra maintenant attendre 2021 puisque le festival est devenu biennal…

 

Le suisse Nik Bärtsch avec son Ronin a délivré un concert bien différent de celui de son passage au Périscope : moins de nappes sonores, beaucoup moins noise dans le son, plus percussif et plus rythmé. Le terme zen funk utilisé par le groupe prend là tout son sens puisque c’est sériel, funky et déstructuré….

 

 

 

 

 

 

 

Mélanie de Biasio nous a gratifié d’un beau concert final, rempli d’émotion, au confluent du jazz vocal et du trip-hop, avec un zeste d’electro. Ce fût un final tout en velours, tout en délicatesse….

 

 

 

Pour écouter une interview de Mélanie de Biasio réalisée avant le concert, cliquer sur :

 

 

Site web d’A Vaulx Jazz : http://avaulxjazz.fr/

Pin It on Pinterest

Share This