Emissions des 2 et 3 juillet 2016 :

Je vous propose ce week-end dans le cadre des Emissions “Croisière Romantique” de retrouver les plus belles chansons sur les fleurs et de donner un coup de chapeau à Line Renaud à l’occasion de son 88ème anniversaire.

 

 

Quelques grands succès de Line Renaud :

– Le complet gris (1947)
– Ma cabane au Canada (1948)
– Etoile des neiges (1949)
– Où vas-tu Basile ? (1949)
– Ni pourquoi ni comment (1950)
– Mademoiselle from Armentières (1952)
– Ma p’tite folie (1952)
– Printemps d’Alsace (1953)
– Le bal aux Baléares (1953)
– Le chien dans la vitrine (1953)
– Le jupon de Lison (1953)
– Mister banjo (1955)
– Pam pou dé (1955)
– Que sera sera (1956) du film “L’homme qui en savait trop”
– Le trèfle à quatre feuilles (1957) du film “Mademoiselle et son gang”
– Buena sera (1958)
– Mon coeur au Portugal (1958)
– Fais ta prière (1959)

Coup de chapeau à Line Renaud :

Line Renaud, de son vrai nom Jacqueline Enté, est une chanteuse et actrice française née le 2 juillet 1928 à Nieppe, dans le département du Nord. Elle passe son enfance à Armentières.

Sa passion pour la chanson remonte à ses années d’enfance, et, dès l’âge de onze ans, elle chante dans le café de sa grand-mère pour distraire les soldats pendant la guerre.

Elle est repérée lors d’un concours d’entrée au Conservatoire de Lille. Elle intègre l’orchestre de Radio-Lille sous le nom de Jacqueline Ray. Elle commence à travailler dans le music-hall à Paris en 1945. C’est là qu’elle rencontre le compositeur de chansons Loulou Gasté, vingt ans plus âgé qu’elle, qui lui fait prendre comme nom de scène, Line Renaud.

En 1948, Line Renaud enregistre “Ma cabane au Canada” qui reçoit le Grand Prix du disque. C’est en 1950, qu’elle épouse Loulou Gasté. Ils resteront mariés jusqu’au décès de Loulou Gasté en 1995.

Dès lors, elle enchaîne les succès avec des titres comme “Etoile des neiges” (1949), “Ma p’tite folie” (1952), “Mademoiselle from Armentières” (1952), “Printemps d’Alsace” (1953), “Le chien dans la vitrine” (1953), “Mister Banjo” (1955), “Relax-ay-voo” (1955) en duo avec Dean Martin, “Pam pou dé” (1955), “Mon coeur au Portugal” (1958), “Fais ta prière” (1959), et beaucoup d’autres encore…..

En 1954, elle se produit au Moulin rouge. Elle part ensuite pour les Etats-Unis chanter dans des palaces de New York et de Los Angeles. Elle apparaît à la télévision américaine dans le plus grand show du moment le “Ed Sullivan Show”.

En 1959, elle devient meneuse de revue au Casino de Paris. De 1963 à 1965, elle est engagée dans un grand casino de Las Vegas où elle se produit tous les soirs.

Dans les années 70, elle présente à la télévision l’émission “Line directe”. Elle produit ensuite le show télévisé “Telle est Line” sur Antenne 2 dans les années 1980. Dans un même temps, Line Renaud entame une carrière au théâtre dans des pièces comme “Folle Amanda”, “La visite de la vieille dame” ou bien encore “Fugueuses”. Elle joue également dans de nombreux téléfilms. On notera “Suzy Berton”, “Le miroir de l’eau” ainsi que “La Reine Sylvie” et “Aller-retour dans la journée”.

Après trente ans d’absence, elle retourne à la chanson avec l’enregistrement d’un nouvel album “Rue Washington” où sont inclus deux duos, le premier avec Johnny Hallyday “Un monde merveilleux”, et le deuxième avec Mylène Farmer “C’est pas l’heure”.

Elle se produit pour la première fois à l’Olympia les 24 et 25 mai 2011.

Line Renaud triomphe également au théâtre dans la pièce “Harold et Maude” aux côtés de Thomas Solivéres. Line Renaud reprend ainsi le rôle de Maude qui avait été tenu auparavant par Madeleine Renaud, Denise Grey ainsi que Danielle Darrieux.

Dans son autobiographie “Et mes secrets aussi”, sortie en mai 2013, Line Renaud se livre et raconte sa vie.

En 2015, Line Renaud a tourné à Brest le téléfilm “Rappelle-toi” signé Xavier Durringer qui raconte le destin exceptionnel de Mado, résistante communiste brestoise.

Line Renaud reste infatigable et demeure encore aujourd’hui l’une des artistes préférées des français.

 

 

Quelques belles chansons sur les fleurs :

– Lily Vincent : Quand refleuriront les lilas blancs (chanson créée en 1929)
– Berthe Sylva : Lilas blancs (1933)
– Lina Margy : Bruyères corréziennes (chanson créée en 1936)
– Danielle Darrieux : Les fleurs sont des mots d’amour (1942) du film “La fausse maitresse”
– Anny Flore : Deux sous de violettes (1951) du film “Deux sous de violettes”
– Maria Candido : L’amour est un bouquet de violettes (1952) du film “Violettes impériales”
– Mouloudji : Comme un p’tit coquelicot (1952)
– Lys Assia : La dame aux camélias (1953)
– Tino Rossi : Rose et jasmin (1954)
– Henri Salvador : Petite fleur (1959)
– Marcel Amont : Les bleuets d’Azur (1959)
– Colette Mars : Le temps du muguet (1959)
– Françoise Hardy : Mon amie la rose (1964)
– Jacqueline François : La valse des lilas (chanson créée en 1964)
– Hugues Aufray : Des jonquilles aux derniers lilas (1968)
– Nana Mouskouri : Le tournesol (1970)
– Serge Lama : Les glycines (1973)

et bien d’autres encore…

Pin It on Pinterest

Share This