‘Les Plutériens’, c’est un opéra-jazz avec un livret de Charles Pennequin, une mise en scène de Guillaume Baillard, une musique de l’ARFI interprétée l’orchestre de l’ARFI, la Marmite Infernale et le chœur Spirito et c’est une nouvelle création.

Ce spectacle est présenté du 13 au 15 juin au Théâtre de la Renaissance à Oullins, dans la cadre des Nuits de Fourvière.

Pour la première du 13 juin, la salle est quasi-pleine

Dans la tradition de l’ARFI, on est en effet en plein ‘folklore imaginaire’, puisque la pièce raconte l’histoire de terriens qui fuient la terre dans une fusée pour échapper à la catastrophe. S’en suivent toute une série de personnages et d’évènements qu’on ne vous dévoilera pas ici pour ne pas déflorer la pièce…

On a été séduit par la musique de l’ARFI dont les musiciens sont toujours excellents ainsi que  par le chœur Spirito par moment presque dans l’héritage du lettrisme. Beaucoup moins par le livret parfois assez difficile à suivre et par l’histoire qui est plus BD cosmique surréaliste que dans la tradition des grandes épopées de l’espace ou dans réflexion sur les possibles sociétés humaines hors de notre Terre.

Site web des Nuits de Fourvière : https://www.nuitsdefourviere.com/

Site web du Théâtre de la Renaissance : https://www.theatrelarenaissance.com/

Pin It on Pinterest

Share This