C’était à partir de ce mercredi 19 mai que les concerts (assis et à 35 % max de la jauge) étaient de nouveau autorisés.

Le Périscope n’a pas attendu et proposait un concert dès ce mercredi soir, qui était d’ailleurs le premier concert dans sa nouvelle salle.

C’est le pianiste Bruno Ruder qui jouait en solo. Des compos qu’il a écrites et travaillées durant la période sans concert, ainsi qu’un morceau d’Ornette Coleman pour l’un d’entre elles. La configuration assise se prêtait parfaitement bien à cette musique sans section rythmique.

Ni le public, ni le musicien n’ont vu le temps passer… Mais il fallait tout de même arrêter pour permettre aux spectateurs de rentrer avant le couvre-feu, à 21 heures jusqu’au 9 juin.

Pour écouter une interview de Bruno Ruder réalisée après le concert, cliquer sur :

 

Site web du Périscope : https://www.periscope-lyon.com/

Pin It on Pinterest

Share This