Cette compagnie est l’une des plus célèbres et anciennes compagnie d’Asie. Venant de Taïpei, elle vient récemment de changer de directeur artistique : Celui qui fonda la compagnie, en 1973, Lin Hwai-min, vient juste de prendre sa retraite, fin décembre 2019. Cheng Tsung-lung lui succède, et il est le chorégraphe de cette pièce ’13 Tongues’, qui date de 2016.

 

Cette pièce est superbe !

 

Tous les mouvements sont totalement fluides, ce qui donne une impression de ‘facilité’ alors qu’en fait, ils sont d’une extrême complexité, chaque danseur ayant son mouvement individuel au sein de la chorégraphie collective. On a le sentiment permanent qu’un nombre incalculable d’idées et de figures s’enchaînent. On sent bien sûr les fortes racines asiatiques de cette danse pourtant contemporaine, à travers les oppositions entre des moments très lents et d’autres d’une incroyable vitesse d’exécution, opposition qui peut rappeler des arts martiaux. Des chants taoïstes mettent aussi en évidence l’inscription dans une tradition.

 

Les lumières et costumes passent de vêtements noirs et des lumières blanches en début de pièce à des explosions de couleurs vives sur les lumières et les costumes en fin de spectacle. La musique combine aussi tradition et contemporanéité, avec des instruments acoustiques traditionnels, mais aussi des sons et percussions électro et avec des tempos complexes. On peut parler de musique expérimentale electro-acoustique.

 

C’est une heure de plaisir ininterrompu des yeux et des oreilles qui nous est proposée à la Maison de la Danse jusqu’au 31 janvier.

 

Pour écouter une interview de Cheng Tsung-lung, nouveau directeur artistique du Cloud Gate Dance Theater, réalisée après le spectacle du mardi 28 janvier, cliquer sur :

 

 

Site web de la Maison de la Danse : http://www.maisondeladanse.com/

Pin It on Pinterest

Share This