C’est un spectacle en trois parties présenté dans le cadre de la Biennale de la Danse.

 

Entre les trois parties, on retrouve une continuité esthétique au niveau de la scénographique et des couleurs, ce qui donne une cohérence à l’ensemble.

 

La première pièce ‘Recess’, est un duo avec l’utilisation d’un rouleau géant de papier blanc qui permet de créer des sortes d’icebergs de papier qui évoluent avec un danseur qu’on ne voit pas à l’intérieur, donnant ainsi l’impression que l’autre danseur danse avec ces rouleaux et ces formes géantes.. Intéressant !

 

La seconde partie ‘Why patterns’ nous fait voir quatre danseurs évoluant sur une scène carrée avec probablement plusieurs milliers de balles de ping-pong…… Inhabituel !

 

Après l’entracte, la troisième partie ‘Rules of the Game’ qui donne son nom au spectacle est une pièce pour 8 danseurs qui utilisent et reconfigurent de grands ‘tapis’ blancs, recréant ainsi un jeu géant combinatoire, sur une musique mi-classique mi-electro de Pharell Williams. On y sent l’héritage de la formation de Bokaer chez Cunningham, grand utilisateur du hasard dans la création !

 

Pour écouter la conférence de presse de Jonah Bokaer animée par Maxime Fleuriot le mardi 27 septembre 2016 au théâtre des Ateliers, cliquer sur :

 

 

Site web du TNP : http://www.tnp-villeurbanne.com/

 

Site web de la Biennale de la danse : http://www.biennaledeladanse.com/

Pin It on Pinterest

Share This