Ce mercredi 6 février, la programmation Opéra Underground de l’Opéra de Lyon nous proposait un concert de Jim Yamouridis, accompagné de Sarah Murcia à la contrebasse, Nicholas Thomas au vibraphone et Christophe Lavergne à la batterie.

 

Ce songwriter d’origine grecque qui a vécu et joué du rock à Melbourne en Australie est installé en Auvergne depuis le début des années 2000 et développe maintenant une carrière solo. Beaucoup citent Nick Cave ou Leonard Cohen à son propos. C’est vrai qu’il a travaillé avec Conway Savage et Warren Ellis et que sa voix grave et caverneuse peut rappeler celle des deux chanteurs précités. On peut aussi penser à John Cale au niveau du look..

 

Mais si le point commun avec tous ces personnages se situent au niveau des textes très travaillés et des atmosphères sombres, Jim Yamouridis a sa personnalité à lui, avec ses influences du rebetiko et ses musiciens qui apportent un zeste de jazz.

 

Le public attentif lui a réservé un bel accueil puisque ce sont deux rappels qui ont été joués et le public en aurait bien voulu un troisième.

 

 

 

 

 

 

 

Pour écouter une interview de Jim Yamouridis réalisée avant le concert, cliquer sur :

 

 

Le concert était co-organisé par l’Opéra de Lyon https://www.opera-lyon.com/ et le Marché-Gare : http://www.marchegare.fr/

Pin It on Pinterest

Share This