Ce vendredi 17 mai, Opéra Underground nous proposait un superbe concert de jazz, en deux parties.

On commençait avec Lionel Martin et Mario Stantchev et leur projet Jazz Before Jazz centré sur la musique de Louis Moreau Gottschalk, avec un set étonnant de fraîcheur et de contemporanéité pour une musique datant du 19ème siècle ! Et on sent tout le plaisir communicatif des deux musiciens.

La seconde partie était assurée par le quartet de Brooklyn Endangered Blood, qu’on avait déjà pu apprécier l’été dernier dans le cadre du festival du Péristyle. Le groupe, composé de rien de moins que Jim Black, Chris Speed, Trevor Dunn et Oscar Noriega produit un jazz à la fois totalement contemporain et dans la grande tradition. La batterie de Jim Black semble en permanence déstructurer les rythmes pendant que les deux soufflants sont souvent dans la lignée d’Ornette Coleman. Du jazz de haute volée !

Site web de l’Opéra de Lyon : https://www.opera-lyon.com/

Pin It on Pinterest

Share This