Les soirées se suivent et ne se ressemblent pas à l’Epicerie Moderne. Mardi, c’était la pop-folk délicate de Rozi Plain et de Claire Days. Ce jeudi, les amplis ont souffert !! Et il y avait beaucoup plus de monde. Un public majoritairement masculin d’ailleurs..

 

Avec tout d’abord un groupe qui n’était pas prévu sur l’affiche initiale, les texans de Portrayal of Guilt. Le groupe est assez récent puisque son 1er EP sorti en 2017. C’est au confluent de la noise (son abrasif…), du black (atmosphères sombres) et du screamo (chant sur aigu) et non au confluent du punk et du hardcore comme certains sites web le disent… Carré, en tout cas !!

 

 

Les californiens de Touché Amoré eux, sont plutôt à classer dans le post-hardcore, avec leurs morceaux puissants et mélodiques à la fois, sur un son très noise. Puissant !

 

 

Deafheaven est souvent défini comme un groupe de black metal. Pour notre part, on a bien du mal à voir en quoi ce groupe serait dans cette filiation. Et d’ailleurs, concrètement, le public qui était à l’Epicerie ce jeudi soir nous a bien plus paru être le public de rock dur indé qu’on voit dans les concerts de Big Business, Melvins, ou Neurosis que celui qu’on voit au Sylak ou dans les concerts de SLH Productions..

 

C’est noise, avec un gros son granuleux, post-hardcore (voire post-rock) avec des passages instrumentaux complexes, screamo au niveau du chant, hardcore lors des montées de régime. Et ça fait du bien dans les trompes d’Eustache !

 

 

Site web de l’Epicerie Moderne : http://www.epiceriemoderne.com/

 

Pin It on Pinterest

Share This