Ambiance survoltée dans un Transbordeur bondé ce lundi 10 !

 

Le nigérian Burna Boy avait déjà gagné la partie avant même qu’une seule note soit jouée. Son public, jeune, majoritairement issu de l’immigration africaine, majoritairement féminin acclamait, chantait, filmait avec les smartphones, dansait, répondait à moindre sollicitation, approuvait par des cris chaque début de morceau.

 

Pourtant, Buna Boy n’a rien à voir avec une vedette ‘préfabriquée’ ou un boys-band.

 

C’est sacrément pro, sacrément en place. La musique est très riche et picore dans une multitude d’influences : soul, hip-hop, afro-beat, musiques yorubas et même caribéennes. Et Burna Boy est une bête de scène qui mène le show tambour battant.

 

Nul doute qu’on le reverra !

 

Site web du Transbordeur : http://www.transbordeur.fr/        

Pin It on Pinterest

Share This