Ce vendredi, c’est une soirée française que les Nuits nous proposaient..

 

Gael Faure ouvrait avec sa chanson rock bien électrifiée.

 

Mais la tête d’affiche était Bernard Lavilliers. Il est totalement oublié le Lavilliers rockeur, ‘prolo’ et boxeur des premières années, celui de ‘15ème round’. Il poursuit plutôt dans l’esprit du virage de l’album ‘O’Gringo’ : Un Lavilliers latino, jamaïcain et cubain, qui chaloupe, à la musique chaleureuse.

 

Et même si en 40 ans la voix a un peu perdu de sa puissance, à plus de 70 ans, Lavilliers est toujours là, et bien là !

 

Site web des Nuits de Fourvière : http://www.nuitsdefourviere.com/

Pin It on Pinterest

Share This