Ce mardi 15 juin, c’était la nuit du jazz italien aux Nuits de Fourvière.

Une chaude nuit estivale avec un format assis, c’était parfait pour ce genre de musique !

On a commencé avec le duo Giovanni Guido au piano et Luca Aquino à la trompette, tout en douceur, devant une fosse en configuration café-concert avec table et chaises (mais pas de consommation, port du masque oblige …).

Et ensuite, on a continué avec le quartet de Stefano Di Battista (saxophone) avec Fred Nardin (piano), Daniele Sorrentino (contrebasse) et André Ceccarelli (batterie), pour un hommage à Ennio Morricone de toute beauté qui a vraiment ravi le public. D’ailleurs, après la période sans concert qu’on vient de connaître, musiciens comme public étaient vraiment heureux d’être là.  

Site web des Nuits de Fourvière : https://www.nuitsdefourviere.com/  

Pin It on Pinterest

Share This