Encore une belle édition de Woodstower : Une météo parfaite, de la bonne musique, et beaucoup de monde ! C’est le triplet gagnant !

 

Ce sont les lyonnais de Collection qui ouvrent le feu sous le chapiteau dès 19 h 25 le samedi, devant un public encore clairsemé.

 

A 20 h 15, Les lyonnais de Moi Je prennent possession de la scène de la Butte. Funky, soul, mais aussi très house et French Touch dans les rythmiques au laptop.

 

Plus de monde à 21 h 10 pour Soom T et son reggae bien pulsatile et qui sonne bien actuel.

 

A 21 h 50, la scène Club ouvre avec Jacques. Une sorte de Pierre Bastien qui aurait flashé sur la démarche de Gablé et la musique du Staff Benda Bilili… Personnel et convaincant !

 

Les rappeurs lyonnais Bavoog Avers, issus de l’Animalerie impulsent le premier concert rap de la soirée sur la scène de la Butte. Un collectif de MCs aux textes judicieux sur la musique d’un DJ au son plus actuel que boom bap. Les amateurs de hip-hop appréciaient.

 

A 23 h 10, gros mix electro sous le chapiteau avec John Talabot ! Son set s’annonçait comme un des moments forts de l’édition : Il l’a été ! Un mélange impressionnant de pulsation rythmique et de richesse d’arrangements !

 

Pendant ce temps-là, sur la scène Club, Flavien Berger nous proposait sa réactualisation de la French Touch des 90’s. Convaincant ! Ce jeune homme réussit à être totalement actuel tout en ayant une filiation évidente.

 

Sur la scène de la Butte, à 1 h 15, c’est Vald qui fait un carton. On se presse devant la scène, on acclame, on en redemande. C’est le jeune homme qui monte dans le rap français !

 

Beaucoup d’autres choses à voir dans ce Woodstower 2016 le samedi soir. Mais c’est impossible de tout voir : Il y a plusieurs scènes en parallèle (dont la scène Hadra), et la longueur de la soirée impose des pauses … Mais il y avait aussi Digitalism, Para One, de nombreux spectacles décalés comme le Kakaraoké …

 

Beaucoup de spectacles également, mais gratuits le dimanche. Des arts du cirque et de la rue, des stands… Et encore deux beaux concerts : L’Impératrice et sa French Touch live belle, capiteuse et pulsatile et Pixvae avec sa très personnelle version actuelle de la musique colombienne. Les deux groupes ont reçu un superbe accueil du public !

 

Pour écouter une interview de Bavoog Avers réalisée avant le concert, cliquer sur :

 

 

 

Pour écouter une interview de Flavien Berger co-réalisée avec Radio Brume avant le concert, cliquer sur :

 

 

 

Pour écouter une interview de Pixvae réalisée avant le concert, cliquer sur :

 

 

Pour écouter une interview de L’Impératrice réalisée après le concert, cliquer sur :

 

 

 

Site web de Woodstower : http://woodstower.com/

Pin It on Pinterest

Share This