L’édition 2018 de Woodstower commençait ce jeudi 30 août avec un concert spécial de hip-hop, avec Suprême NTM en tête d’affiche.

 

 

 

 

 

 

 

Sur leur album Suprême NTM de 1998, ils clamaient déjà qu’ils étaient encore là. Ca reste vrai et bien vrai !

 

Enorme pulsation rythmique, émaillée de breakbeats plombés, basses capiteuses, puissance vocale intacte, flows qui tombent toujours juste, grosse vidéo en trois écrans (un par lettre de NTM..), et enchainements de morceaux devenus des standards du hip-hop français : Tout ça était au programme ! Et avec des invités de marque :  Raggasonic, Busta Flex, Zoxea et Lord Kossity……

 

Aux platines DJ Pone et DJ R-Ash sont impressionnants, imprimant une atmosphère hip-hop hardcore 90’s au show, mais aussi avec des incursions dans le DJing hip-hop contemporain lors des passages instrumentaux.

 

 

Kikesa et Diziz la Peste assuraient les premières parties et DJ Cut Killer les inter-plateaux, ce dernier n’hésitant pas à être hip-hop dancefloor.

 

Bref, un gros concert !!

 

Le seul point pénible (il faut bien le dire…) de cette première soirée concerne la logistique. Il y avait d’énormes files d’attente partout, qu’on ne voit jamais à ce point-là d’habitude à Woodstower : Pour avoir et charger sa carte cashless, pour manger et boire, pour accéder à une cabine de WC…    Pour notre part, nous avons mis 40 minutes pour avoir la carte cashless (indispensable pour manger et boire) et 30 minutes pour accéder à une cabine de WC… 1 h 10 d’attente sur un concert pour faire deux choses ‘basiques’, c’est quand même énorme… Et encore, nous n’avons pas mangé sur place…

 

Espérons que tout rentrera dans l’ordre ce soir. Le fait qu’il y aura plusieurs scènes en parallèle devrait fluidifier tout ça ! Et l’affiche est excellente !!

 

 

 

 

 

 

 

Site web du Festival Woodstower : https://woodstower.com/

Pin It on Pinterest

Share This