Le Radiant était vraiment bien rempli pour ce concert de Marcus Miller, qui fait partie des finalement assez rares musiciens de jazz qui sont capables de remplir de grosses en dehors des festivals.

 

 

 

 

 

 

 

Il faut dire qu’on n’est jamais déçu avec Marcus Miller, tant sa capacité à se renouveler tout en restant lui-même impressionne. Et que même s’il vient dans la région souvent, c’est avec une proposition différente à chaque fois.

 

Il s’agit du début de son ‘Laid Black Tour’, basé sur son nouvel album. Il est accompagné de Russel Gunn à la trompette, Alex Han aux saxos, Brett Williams aux claviers et Alex Bailey à la batterie.

 

Nous avons eu plus de deux heures de jazz-rock funky et soul, avec cette basse qui réussit à être tendue et groovy à la fois, avec un hommage à son père très récemment décédé et avec deux rappels, le second avec Marcus Miller seul à la basse.

 

Deux heures qui ont filé à une vitesse folle !

 

On le retrouve à Jazz à Vienne le 3 juillet prochain.

 

 

 

 

 

 

 

Site web du Radiant : http://radiant-bellevue.fr/

Pin It on Pinterest

Share This