La météo n’était pas de la partie ce mercredi 29 juin. On pouvait craindre pire puisque Météo France avait annoncé de gros orages avec même de la grêle possible. Finalement il n’y a pas eu de pluie intense. Mais durant tout le concert, des pluies intermittentes, un ciel très noir, le tonnerre qui gronde. Bref, un ciel menaçant en permanence… qui a dû, quand même, partiellement gâcher le plaisir des spectateurs présents.

Et c’est bien dommage. Car le concert était vraiment intéressant.

A 20 h 30, c’est ‘Autour de Chet’. Au départ, ce projet est un album réalisé par Clément Ducol avec de très nombreux invités alliant voix pop et trompettistes d’aujourd’hui. C’est une (large) partie des musiciens de l’album qui étaient présents sur la scène de Jazz à Vienne pour une version live du disque : Piers Faccini, Lucas Aquino, José James, Sandra N’Kaké, Airelle Besson, Camelia Jordana, Erik Truffaz, Yael Naïm et d’autres encore… Une première partie toute en suavité, en ‘coolitude’, avec des réarrangements souvent étonnants comme par exemple ‘The Thrill is Gone’ par Camelia Jordana et Erik Truffaz. Le casting est impressionnant et le résultat à la hauteur !

Après un court changement de plateau, c’est le quartet d’Erik Truffaz qui prend possession de la scène pour un set beaucoup plus énergique. La guitare sonne même rock. On sent des influences africaines également. Et bien sûr la culture hip-hop avec Oxmo Puccino en invité. On a souvent employé le terme de fusion pour la musique de Truffaz : C’est un terme très juste, puisque nous étions au confluent du Jazz, du rock, du hip-hop et de l’Afrique.

Pour écouter le point presse avec Piers Faccini et Lucas Aquino à propos de ‘Autour de Chet’, animé par Robert Lapassade, cliquer sur :

 

 

Pour écouter le point presse avec Erik Truffaz et Oxmo Puccino, animé par Robert Lapassade, cliquer sur :

Site web de Jazz à Vienne : http://www.jazzavienne.com/

Pin It on Pinterest

Share This