Comme d’habitude, Jazz à Vienne se terminait par une All Night Jazz. Et comme à l’accoutumée, les propositions étaient très variées et éclectiques.

La soirée commençait avec le duo vainqueur du Tremplin Rezzo 2018, Obradovic-Tixier Duo. Un jazz délicat et très actuel.

On changeait complètement de registre avec Thomas Dutronc, qui passait de la chanson ou manouche ou au blues, accompagné par Rocky Gresset à la guitare et une section de cuivres.

A nouveau un changement complet d’esthétique avec Neneh Cherry, avec son son très synthétique et sa musique oscillant entre electro-pop et trip-hop.

L’éclectisme continuait avec l’angolais Bonga qui a enregistré plus de 30 albums (il est né en 1942..) : semba, morna, fado…

La soirée se poursuivait avec la nu-soul d’Anomalie et la musique plus inclassable de Papatef.

Site web de Jazz à Vienne : https://www.jazzavienne.com/

Pin It on Pinterest

Share This