Ce fut une fois de plus une soirée vraiment pluvieuse…….. mais une fois de plus, ça n’a pas dissuadé l’essentiel du public de rester jusqu’à la fin. Le spectacle n’affichait pas complet, mais le théâtre romain était quand même bien rempli…

 

Les deux heures de concert de James Murphy et de son LCD Soundsystem ont été pleines, denses, intenses, sans baisse de régime. Leur musique se situe au croisement de l’électro, de la pop et de la dance, alternant les morceaux pulsatiles dans l’héritage des Talking Heads avec des morceaux plus pop et plus new wave à la Brian Eno, avec une richesse d’arrangements et un travail sur la texture des sons vraiment remarquables (On retrouve là le James Murphy producteur).

 

Superbe !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DJ Shit Robot assurait le warm-up.

 

Site web des Nuits de Fourvière : http://www.nuitsdefourviere.com/

Pin It on Pinterest

Share This