N°1 sur la diversité

Accueil > LES EVENEMENTS > Harold Lopez Nussa Trio, Matt Dusk et Tom Jones ce mercredi 29 juin à Jazz à (...)

Harold Lopez Nussa Trio, Matt Dusk et Tom Jones ce mercredi 29 juin à Jazz à Vienne.

jeudi 30 juin 2011, par Hervé LAURENT

Harold Lopez Nussa Trio, Matt Dusk et Tom Jones ce mercredi 29 juin à Jazz à Vienne.

Harold Lopez Nussa Trio, c’était le talent jazz ADAMI de ce Jazz à Vienne 2011. Et on comprend vite pourquoi ! Ce pianiste et son trio produise une synthèse parfaite entre un jazz d’aujourd’hui (on pense à E.S.T. par exemple) et les musiques traditionnelles cubaines (où il est né). C’est-à-dire qu’on à la fois la modernité et les racines, la technique et le feeling, l’invention et le toucher. Classieux ! Il jouait aussi, plus tard, au Club de Minuit.
 
My Space de Harold Lopez Nussa : http://www.myspace.com/haroldlopeznussa
 
Ce qui allait suivre allait être bien tristounet en comparaison. Matt Dusk, le crooner. Crooner, oui, mais très mainstream, lorgnant vers la pop, clean et ‘propre sur soi’ (aussi bien la musique que le look…), sans tripes, sans sueur, limite sirupeux ….
 
My Space de Matt Dusk : http://www.myspace.com/mattdusk
 
Tom Jones en tête d’affiche de cette soirée. Sur le papier, on pouvait craindre le pire. Un monsieur qui était au sommet de sa gloire il y a 40 ans et qui a fait pas mal de choses très commerciales dans sa carrière (il a même repris du Engelbert Humperdinck, c’est dire ….). Et en effet, après le gros riff de guitare bien rock d’intro qui a fait son effet de surprise, ça ne commence pas très fort : un quart d’heure de rock lourdingue, poussif, avec un Tom Jones qui parait fatigué (yeux mi-clos, traits tirés ….). Et puis les choses se mettent en place. Tom Jones parait plus présent, les musiciens trouvent le régime de croisière. Gospel, soul music, country, rythm’n’blues, shuffle, boogie, rock, tout y passe et tout y passe avec bonheur avec un Tom Jones qui a retrouvé toute sa voix et un groupe qui assure sacrément derrière.. Bien sûr, tout ça est daté (il nous parle de Elvis et Jerry Lee … pas des jeunes valeurs montantes ….), mais c’est hyper pro, le feeling est là, les compos tiennent la route. Disons le clairement : la deuxième heure de show était vraiment très forte. Une des bonnes surprises de ce Jazz à Vienne 2011 !
 
My Space de Tom Jones : http://www.myspace.com/tomjones
 
Au Jazzmix, à 0 h 30, on a sur la même scène Franck Vaillant (batterie), Vincent Segal (violoncelle électrique, Mike Ladd (chant jip-hop), Mehdi Haddab (oud), Loy Ehrlich (gumbass), Mossin Hussin Kawa (tablas). La liste des musiciens et de leurs instruments suffit à dire à quelle point cette musique est métissée… Et pourtant, ça fonctionne, les auditeurs ayant l’impression de déjà connaître tous les ingrédients tout en ayant aussi l’impression de ne jamais avoir entendu cette synthèse là.
 
Site web de Jazz à Vienne : http://www.jazzavienne.com/