Dès l’arrivée sur le site, pour cette dernière nuit de Nuits Sonores 2018, on remarque immédiatement deux choses.

 

Tout d’abord, la protection pour le personnel de sécurité qui a été installée. Ca veut dire que l’organisation du festival s’attend à de la pluie dans la nuit….

 

 

 

 

 

 

 

Et surtout : Il y a beaucoup moins de monde que les deux autres soirs, et même plus largement que d’habitude à Nuits Sonores. Effet météo (mais Nuits Sonores vend surtout en prévente..) ? Effet des grèves dans les transports qui auraient dissuadé des festivals potentiels de venir à Lyon ? Programme de la soirée sans énorme tête d’affiche fédératrice ? Augmentation de l’offre qui n’a pas trouvé une demande solvable en face ? Effet de ciseau entre une augmentation de l’offre et une ville de Lyon qui n’a jamais été aussi vide à l’Ascension avec la série de ponts ? Il y a sans doute un peu de tout ça.

 

 

 

 

 

 

 

Et pourtant, il y avait encore de bien belles choses pour les yeux et les oreilles lors de cette Nuit 4 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Camion Bazar transformait la Halle 3 en dancefloor dès 21 h 30.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la Scène 1, c’est Amar 808 and the Maghreb United qui ouvrait. Maghreb United car le groupe comporte des marocains, algériens et tunisiens. Et 808 en référence, bien sûr, à la fameuses boîte à rythmes TR-808 de Roland. Le nom du groupe suffit à décrire sa musique !

 

 

 

 

 

 

 

La Scène 3 était orientée Amérique du Sud avec Chancha Via Circuito suivi des ‘anciens’ Los Wembler’s de Iquitos et de Dengue Dengue Dengue. Ca chaloupait latino et electro en dépit de la température limite frisquette de la halle !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Scène 2 proposait une esthétique plus electro et techno avec Il Est Vilaine et surtout un superbe set du grenoblois The Hacker. Ainsi qu’avec Not Waving.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la scène 1, gros concert d’Action Bronson ! Le personnage a une présence immédiate, un flow limpide et puissant à la fois et son DJ produit une musique très riche bien loin du simple tchack-boum que d’autres produisent….. Action Bronson, c’est une référence dans le rap indé et une bête de scène. Et ses vidéos culinaires et ‘gastronomiques’ projetées en fond de scène sont franchement hilarantes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur cette même Scène 1, on revenait ensuite à une esthétique plus techno-electro avec Andres.

 

Mais malheureusement, la pluie tombait alors sans discontinuer. Heureusement que les hangars sont couverts et que seuls les changements de salle exposent le public à la pluie….

 

 

Site web de Nuits Sonores : https://www.nuits-sonores.com/

 

Pin It on Pinterest

Share This