Cette oeuvre d’Isidore Ducasse, dit Comte de Lautréamont a été travaillée par Michel Raskine et ses trois comédiens dans le cadre d’une résidence aux Subsistances.

 

Les échanges entre Maldoror et Mervyn sont racontés par trois comédiens parfaits, donnant l’impression que chaque intonation de voix, chaque geste, chaque position, chaque expression de visage est exactement celle qu’il faut. C’est à la fois sombre … et humoristique. Et quel magnifique texte !

 

L’heure de spectacle file à une vitesse impressionnante ! C’est bon signe …

 

Recommandé !!!!

 

Site web des Subsistances : https://www.les-subs.com/

Pin It on Pinterest

Share This