Emissions des 26 et 27 mai 2018 :

Je vous propose ce week-end dans le cadre des émissions « Croisière Romantique » de donner un coup de chapeau à Frédéric François à l’occasion de son 68ème anniversaire ainsi qu’aux mamans à l’occasion de la fête des mères.

Quelques grands succès de Frédéric François :

– A tous ceux qu’on aime (2016)
– Adios amor (1982)
– Aimer (1983)
– Au dancing de mon cœur (1978)
– Chicago (1975)
– De Venise à Capri (1977)
– Hey mama (2016)
– Il est déjà trop tard (1974)
– Je n’ai jamais aimé comme je t’aime (1971)
– Je t’aime à l’italienne (1985)
– Je voudrais dormir près de toi (1972)
– L’amour fou (1997)
– L’amour s’en va, l’amour revient (1988)
– Laisse moi vivre ma vie (1972)
– Le cœur tango (1990)
– Les amants interdits (1998)
– Mamina
– Ma petite maman
– Mon cœur te dit je t’aime (1984)
– On comprend toujours quand c’est trop tard (1977)
– On s’embrasse, on oublie tout (1984)
– Quand vient le soir on se retrouve (1973)
– Un chant d’amour, un chant d’été (1973)
– Une femme extraordinaire (1996)
– Une nuit ne suffit pas (1987)
– Valentino (1977)
– Viens te perdre dans mes bras (1973)

Coup de chapeau à Frédéric François :

Frédéric François est né Francesco Barracato le 3 juin 1950 à Lercara Friddi en Sicile en Italie. Frédéric François est un chanteur-compositeur italien vivant en Belgique.

Francesco est né dans une famille très modeste. Il est le second enfant d’Antonina et Giuseppe Barracato. Sa mère est couturière et son père est mineur. La famille Barracato émigre en Belgique. Francesco Barracato grandit dans une famille de huit enfants. Son père chante pour le plaisir des chansons napolitaines et des airs d’opéra. A l’âge de 10 ans, Francesco chante pour la première fois en public.

Il fait ses débuts en 1963 en tant que guitariste-chanteur dans le groupe « Les Eperviers ». En 1965 il entre au Conservatoire de musique de Liège en classe de violon. Il prend des cours de diction et de chant. En 1966, c’est avec son nouveau groupe « Les Tigres Sauvages » qu’il participe au Festival de Châtelet en Belgique. Grâce à ce concours, il enregistre, sous le pseudonyme François Bara, deux chansons « Petite fille » et « Ne pleure pas ». C’est à cette époque qu’il fait également la première partie de Johnny Hallyday, Pascal Danel et Michel Polnareff.

En 1969, il signe son premier contrat avec Barclay-Belgique et enregistre la chanson « Sylvie ». Le jeune Francesco devient alors Frédéric François. Il se produit sur scène dans les salles de la région de Liège au milieu du tour de chant de l’orchestre « The Best Group ». Frédéric François enregistre rapidement d’autres titres comme « Les orgues de Saint-Michel », « Marian » ou encore « Comme tous les amoureux ». Cette chanson avait été écrite spécialement pour représenter la Belgique au Concours Eurovision de la chanson de 1970 mais n’a pas été retenue.

En 1970, Frédéric François enregistre « Jeane ». Cette chanson lui permet de se classer pour la première fois dans un hit parade grâce à Lucien Morisse, directeur des programmes d’Europe 1 qui la diffuse régulièrement. Cette même année, Frédéric François épouse Monique Vercauteren qui va lui donner un premier enfant, Gloria née le 11 février 1971. Il enregistre un nouveau 45 tours intitulé « I love you, je t’aime », vendu à 30 000 exemplaires. Le premier vrai succès arrive enfin avec la chanson « Je n’ai jamais aimé comme je t’aime », vendue à 250 000 exemplaires, dont il a composé la musique sur un texte de Marino Atria.

Frédéric François devient père pour la seconde fois d’un petit Vincent, né le 15 mai 1972. C’est au cours de l’été 1972 que le véritable tube arrive avec « Je voudrais dormir près de toi » qui se vend à 500 000 exemplaires et qui devient numéro un dans plusieurs pays.

A partir de ce moment-là le succès est au rendez-vous et il enchaîne les tubes : « Laisse-moi vivre ma vie » (1972), « Viens te perdre dans mes bras » (1973), « Chicago » (1975).

Le 8 janvier 1976 naît son fils Anthony. En quelques années, Frédéric François devient une idole de la chanson française et ses disques s’arrachent jusqu’en 1979. En effet, à ce moment-là avec l’arrivée du disco, Frédéric François va connaître une traversée du désert qui va durer trois ans. Le succès revient en 1982 avec la chanson « Adios amor ».

En 1983, il signe un contrat avec la maison de disques « Trema ». En 1984, il enregistre un autre de ses grands succès « Mon cœur te dit je t’aime ». Cette même année, il passe pour la première fois sur la scène de « L’Olympia » et c’est un triomphe. En 1985, le succès est toujours au rendez-vous grâce à sa chanson « Je t’aime à l’italienne » et il affiche à nouveau complet à « L’Olympia ».

En 1987, il sort un nouvel album « Une nuit ne suffit pas ». Frédéric François triomphe un troisième fois sur la scène de « L’Olympia » en 1988.

En 1989, il chante au Canada ainsi qu’aux Etats-Unis dans les villes de Miami et de New York.

Au début de l’année 1990, Frédéric François est une nouvelle fois à l’affiche de « L’Olympia ». Il devient également père une quatrième fois d’une petite Victoria. Il remonte une nouvelle fois sur la scène de sa salle fétiche en 1992 durant tout un mois.

En 1993, après avoir quitté sa maison de disques Trema, Frédéric François crée sa propre maison de production et enregistre deux autres de ses succès « L’amour c’est la musique » et « Tzigane ».

En décembre 1996, le pape Jean-Paul II le reçoit en audience privée. A cette occasion, Frédéric François chante devant le pape accompagné par 70 musiciens et par les chœurs de l’opéra de Rome.

L’année 1997 est marquée par le décès de sa mère. En 1998, il chante une huitième fois à « L’Olympia » et part ensuite en tournée.

En mai 1999, Frédéric François chante pour la première fois dans son village natal de Lercara Friddi, en Sicile. Quelques mois avant cet événement, il enregistre un album intitulé « Les plus grandes mélodies italiennes » avec notamment « Volare », « Come prima » ou encore « Ciao Ciao Bambina ».

En 2000, Frédéric François publie son premier livre « Ma vie » avec la collaboration du journaliste Serge Igor.

En 2002 et 2003, il fait une grande tournée en France, ainsi qu’en Belgique et en Suisse. Toujours en 2003, Frédéric François enregistre un album hommage à Tino Rossi.

La scène de « L’Olympia » l’accueille une onzième fois en 2004. En 2005, il enregistre un nouvel album intitulé « Et si on parlait d’amour ». La même année, il publie un second livre « Autobiographie d’un Sicilien ».

Ses grand succès sortent en 2006 dans un album intitulé « Mes préférences ». L’album est un succès. Frédéric François enchaîne l’année suivante avec un nouveau CD « Merci la vie ».

Durant sa tournée 2008, Frédéric François tombe malade et doit être hospitalisé et surtout se reposer. Il met sa carrière entre parenthèses pendant un an. Il repart en tournée fin 2009.

En 2010, il enregistre un nouveau CD « Chanteur d’amour » et remonte une nouvelle fois sur la scène de « L’Olympia » en février 2011.

Au début de l’année 2012, « L’Olympia » l’accueille à nouveau pour deux soirées exceptionnelles durant lesquelles il va chanter avec Liane Foly et Roberto Alagna.

En octobre 2013, Frédéric François est l’invité vedette de Michel Drucker dans « Vivement dimanche » à l’occasion de la sortie de son album « Amor latino ».

Frédéric François a chanté sur la scène de « L’Olympia » pour la 14ème fois du 28 février 2014 au 9 mars 2014. Fin 2014, son album « La magie de noël » a été réédité avec en bonus un titre inédit « Avant noël ».

Pour fêter la Saint-Valentin, l’album « Fidèle », est sorti en janvier 2015 pour le plus grand plaisir de son public. On retrouve sur cet album 21 chansons d’amour dont « Je n’ai jamais aimé comme je t’aime », « Quand vient le soir on se retrouve », « Mon cœur te dit je t’aime », ou encore « Je t’aime à l’italienne » et « L’amour fou ».

En avril 2016, est sorti le nouvel album de Frédéric François « Les femmes sont la lumière du monde », composé de douze nouvelles chansons dont « A tous ceux qu’on aime » et « Hey mama ».

En 2017, Frédéric François a retrouvé son public lors d’une tournée. Il a chanté sur la scène de l’Olympia en avril 2017.

En novembre 2017, est sorti son album « Les Numéros 1 » composé de 59 titres des années 1970 à aujourd’hui, avec en bonus une nouvelle version de la chanson « A tous ceux qu’on aime », enregistrée avec 120 choristes.

Frédéric François chantera à Lyon le 16 juin prochain à l’Amphithéâtre de la Cité Internationale.

En plus de 40 ans de carrière, Frédéric François a vendu 35 millions de disques. Il a enregistré 350 chansons en quatre langues. Il reste un chanteur populaire que ses admiratrices et fans appellent « Frédo ».

Pin It on Pinterest

Share This