Ce dimanche, le vent ayant tourné au Nord, on a pu profiter d’un beau temps moins chaud que la veille. Ouf !

 

Car il y avait encore un beau et long menu ce dimanche.

 

Dès 11 h 35, on commençait avec Buy Jupiter, Goatfather, Svaat Crown et Regarde les Hommes Tomber.

 

Pour notre part, nous sommes arrivés pour les new-yorkais de Dog Eat Dog qui attaquèrent très fort avec une reprise des Beastie Boys qui elle-même, samplait Led Zeppelin et Black Sabbath, avant de produire un concert de fusion énergique avec basse tendue et riffs rentre-dedans. On retrouve aussi l’esprit des groupes de skate-punk chez Dog Eat Dog …

 

Pas convaincu par le folk metal des norvégiens de Trollfest portant tous la même tenue coloniale ! Sympathique, mais à mon sens, dispensable…

 

On va donc voir le metal market, assister aux ‘combats de titans’ et au skate-rodéo.. le Sylak proposant chaque année des ‘jeux du cirque’ qui font le bonheur des festivaliers intrépides…. et de leurs spectateurs…

 

Il ne fallait pas manquer Crowbar (qui était programmé en remplacement des Walls of Jericho qui ont dû annuler leur tournée) : Gros concert de sludge de la Nouvelle-Orléans, alternant les morceaux à tempos moyens qui peuvent les rapprocher du stoner avec des bombes quasi punk très rapides.

 

Les Américano-mexicains de Brujeria délivrent ensuite un set de metal extrême évoquant pêle-mêle, drogues, satanisme, magie, et aussi politique, Donald Trump étant qualifié de plus grand crétin de la planète et le public étant invité à scander ‘Fuck Donald Trump’ en chœur…

 

Ensuite, on a un final bien death metal ! On va à nouveau du côté de la Norvège avec Abbath puis en Angleterre avec Carcass.

 

Pour écouter une interview de Kirk Windstein, de Crowbar, réalisée après le concert, cliquer sur :

Site web du Sylak Festival :  http://www.sylakopenair.com/

Pin It on Pinterest

Share This