Il nous l’a dit juste avant le rappel : C’était le premier concert de sa nouvelle tournée et ils avaient tous un trac énorme avant de monter sur scène… mais ça s’est bien passé.

 

Et oui, ça s’est même plus que bien passé !

 

Pourtant, je dois bien avouer que je faisais partie de ceux qui, à ses débuts dans les années 80, n’auraient pas misé un franc (à l’époque…) sur sa longévité, à lui qui, avec ses chansonnettes synthétiques, nous donnait l’impression d’être le ‘Dépêche Mode du pauvre’….

 

C’est un euphémisme de dire que la suite nous a donné tort. Il est toujours là, et a dans la pop française actuelle un nombre incalculable d’héritiers, inconscients pour certains, qui le revendiquent ouvertement pour d’autres.

 

Et son concert aux Nuits de Fourvière était de toute beauté. A tous points de vue ! Beauté des compos, simples, mais qui font mouche. Beauté des arrangements qui mettent magnifiquement les compos en valeur. Beauté visuelle avec un light-show très travaillé. Et beauté du moment final où, faute d’avoir un morceau de plus à jouer, Daho revient seul pour un second rappel a cappella avec le public.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Calyspo Valois, qui est la fille d’Elli et Jacno….. mais avec la voix de Mylène Farmer, et qui se situe dans l’héritage musical de Daho assurait une judicieuse première partie.

 

 

 

 

 

 

 

Le concert affichait complet depuis de nombreuses semaines. Pour ceux qui n’ont pas pu avoir de place, Etienne Daho revient au Radiant le 5 décembre !

 

Site web des Nuits de Fourvière : http://www.nuitsdefourviere.com/

Pin It on Pinterest

Share This