Un beau samedi par sa météo tout d’abord. Mis à part un passage faiblement pluvieux en fin d’après-midi, on a eu une belle journée estivale.

 

Mais le plus important reste la musique !

 

Ce sont les lyonnais de Apply for a Shore qui ouvraient le bal dès 11 h 30.

 

D’autres lyonnais suivaient, à 12 h 30 : Le duo Bottle Next, qui était presque étonné de se retrouver sur la scène du Sylak. C’est vrai qu’ils ne jouent pas du métal. Ils n’ont pas du tout le look métalleux. Mais leur heavy-blues est sacrément énergique ! Leur place ici n’a donc rien de saugrenu !

 

Ensuite, ce sont les bordelais de Mars Red Sky qui montent sur la scène pour 40 minutes de stoner psyché qui semble vraiment dans l’héritage des pionniers du genre de la scène de Palm Strings au début des 90’s. C’est lourd et planant à la fois, avec des tempos lents et un son bien graisseux. Ca sent le plomb plongé dans l’huile de vidange de customs !

 

Ensuite, c’est Cryptosy. Brutal Death metal technique dit Wikipédia. En effet, c’est bien ça. Très technique. Sûrement passionnant pour les fans du genre….mais pas ma tasse de thé. On en profite donc pour aller voir les stands sous le barnum où on peut trouver tout ce qu’il faut pour le total look metal !

 

Ensuite vint une bonne surprise ! Heidevolk. L’étiquette viking et pagan folk me faisait craindre le ‘pire’. Pas de grandiloquence, beaux riffs tendus et efficaces…

 

Il fait tellement chaud qu’une pause s’impose. Et on ne verra donc pas Caliban et Suffocation.

 

Retour au stade Régis Perrin après sieste et collation pour The Chris Slade Timeline. Franchement décevant … Beaucoup de morceaux d’AC/DC évidemment mais sans la folle énergie qu’on connait, hommage à Gary Moore, discours de Chris Slade presque entre chaque morceau… Par moment, on a même l’impression qu’ils ne jouent pas ensemble.. Tout ça est quand même bien gras du bide et mou du genou. On qualifie souvent AC/DC de High Voltage rock’n’roll. Là, il n’y a manifestement pas le high voltage…

 

Metal Church remet les pendules à l’heure !! Gros son parfaitement mixé par leur sondier, gros riffs qui font mouche, voix puissantes.

 

Mais ce n’était rien à coté de ce qui allait suivre : Venom Inc ! Un son parfait, une cohésion totale, des compos intelligentes, des solis qui fusent de partout … au confluent de la new-wave of British metal et du black metal.

 

Relative déception pour ce qui concerne les frères Cavalera. Ils ont commencé avec un gros problème de son : On n’entendait que la voix et la section rythmique. Les guitares jouaient, mais ne s’entendaient pas du tout ! Même après que le problème fût réglé, on les a senti perturbés, multipliant les moments de harangues du public plutôt que de ‘bouffer la scène’. Il y a eu de bons moments. Mais pas l’intensité qu’on pouvait espérer avec de telles pointures. Il faut dire que Venom Inc avait placé la barre tellement haut que, souci technique ou pas….. ce n’était pas évident de passer derrière…..

 

 

 

 

 

 

 

Pour écouter une interview de Mars Red Sky réalisée après le concert, cliquer sur :

 

 

Site web du Sylak : http://www.sylakopenair.com/

Pin It on Pinterest

Share This