Pas de première partie, mais un long concert en deux sets avec entracte, salle en configuration assise, toutes les conditions étaient réunies pour apprécier au mieux ce quartet conduit par le saxophoniste Seamus Blake, avec Tony Tixier au piano, Florent Nisse à la contrebasse et Gautier Garrigue à la batterie.

 

 

 

 

Nous avons pu apprécier un jazz totalement contemporain, avec une setlist composée de morceaux tous récents dont beaucoup n’ont pas encore de nom, et qui seront peut-être sur l’album prévu pour l’année prochaine.

 

Après maintenant 24 ans de carrière et 16 albums sous son nom, on peut dire que Seamus Blake fait partie des grands du saxophone dans le jazz d’aujourd’hui et il nous l’a amplement démontré au Périscope avec ses impros brillantes et son phrasé tout en fluidité. Et les trois autres membres du quartet sont à la hauteur de leur leader !

 

Le dernier morceau du concert fût une reprise du ‘In Bloom’ de Nirvana, déjà repris par Anne Sila et le Magnetic Orchestra lors du dernier Jazz à Vienne. Ce morceau grunge se prêterait-il bien à des réarrangements jazz ?

 

 

 

Pour écouter une interview de Seamus Blake réalisée avant le concert, cliquer sur :

 

 

 

Site web du Périscope : http://www.periscope-lyon.com/

Pin It on Pinterest

Share This